11/02/2009

la misère

La misère...qui est coupable?
Face à toute cette misère,
ces clodos,ces sans-abris,
on s'indigne,on écrit l'affaire,
en condamnant les "bien-assis",
comme si tous les fortunés
étaient coupables de l'infortune
de tous ces traine-galères,
ces "habitués" de "l'hotel sous la lune";

Il est plus facile de montrer du doigt
ceux qui vivent dans l'aisance
pour s'exempter du don de soi
ou simplement d'un peu de complaisance;
Ne vous y trompez pas..s'il en était,
mes propos ne défendent pas les riches,
juste que les accuser du tout mauvais
me semblent mauvaise triche;

Comme tous ces miséreux
qui croient que tout leur est dû
du simple fait qu'ils sont malheureux
et n'ont ou ne cherchent pas leur salut;
Ne vous y trompez pas...s'il en était,
mes props ne condamnent pas les démunis,
juste que trop d'assistanat est mauvas,
mais je sais que tous n'ont pas choisi;

Ne vous y trompez pas...s'il en était,
je ne condamne ni ne soutient personne,
tant les capitalos que les fauchés,
tout aussi vrai que je ne pardonne
à ceux qui pourraient donner
mais...ne le feront jamais....
à ceux qui pourraient s'en sortir
mais...ne le feront jamais....

19:41 Écrit par Tichat dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.