09/01/2009

QUAND VOUS SEREZ BIEN VIEILLE

  • Quand vous serez bien vieille, au soir de la chandelle,

  • Assise auprès du feu, dévidant et filant,

  • Direz chantant mes vers, en vous émerveillant:

  • "Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle."

  • Lors vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,

  • Déjà sous le labeur à demi sommeillant,

  • Qui au bruit de mon nom ne s'aille réveillant,

  • Bénissant votre nom, de louange immxortelle.

  • Je serai sous la terre et fantôme sans os,

  • Par les ombres myrteux je prendrai mon repos ;

  • Vous serez au foyer une vieille accroupie,

  • Regrettant mon amour et votre fier dédain.

  • Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :

  • Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie.

                                                 Sonnets pour Hélène, 1578

09:46 Écrit par Tichat dans poésie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

coucou renée encore un grand merci renée, j'ai fait un blog spécial pour les cadeaux
j'espère que tu vas bien fait attention à toi si tu dois sortir
gros bisous et bon week-end

Écrit par : nays | 09/01/2009

Je suis très... heureux d'apprendre que Teddy, le chien de votre soeur a été retrouvé, cela fait toujours très plaisir d'apprendre de telles nouvelles !
Merci beaucoup aussi pour ton passage chez moi.
Avec toutes mes plus sincères Amitiés,
Gros bisous, Jean-Paul.

http://monpetitunivers.skynetblogs.be

Écrit par : Jean-Paul | 13/01/2009

un vrai plaisir de vous lire bonne nuit
a++:o)

Écrit par : pascal | 17/01/2009

Les commentaires sont fermés.